SICILE

SICILE

Premier changement avant même d’arriver en Sicile, notre vol devant arriver à l’aéroport de Trapani est annoncé sur Palerme (90km de Trapani) en raison de l’intervention militaire en Libye “Harmattan“ (opération militaire multinationale sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies.

(28 Avril au 5 Mai 2011)

Palerme

Après avoir récupéré notre voiture, première impression (attention scooter) ça déboule de partout, la circulation en ville est à la limite du supportable.

Nous restons la seconde partie de la journée en ville jusqu’au soir pour se poser et prendre un petit restau (pizza très bonne) dans la ville même.

Suite prévue de notre parcours : le Stromboli, mais le mauvais temps nous empêchant de faire la traversé vers l’île volcanique, nous prenons la direction de l’Etna.

Volcan Etna

Après de nombreuses heures et kilomètres engloutis, le plus haut volcan d’Europe est à notre portée, de nuit, sur une étroite route creusée à même la lave, dans l’obscurité et le silence le plus total, notre ascension en voiture est loin d’être des plus rassurante (surtout pour Manon 😉 avec les « chien loup » qui si baladent.

La fatigue nous décidant à stopper et poser la tente au sol, sur le volcan : petite info, à même la lave refroidie impossible de planter les sardines, donc solution de repli : la voiture.

Après une nuit difficile (voiture oblige), avec les bruits volcaniques et les « chiens loups » qui rodent.

A notre réveil, à quelques 2000 mètres c’est la fin de la route goudronnée, on trouve parking.

Première prise de contact avec les guides (mauvaise nouvelle) le sommet est interdit, les signaux sismiques sont dans le rouge, risque d’éruption.

 

 

Catane

Comme dans toute grande ville dans le monde et d’autant plus en Italie, méfiez vous des lieux mal fréquentés, même en voiture, fermez bien vos portières à clé quand vous circulez, Car-jacking habituel en Sicile.

Ne pas s’arrêter si un scooter vous bloc la route, surveillez dans vos rétroviseurs qu’un complice ne passe pas par derrière à ce moment là pour vous ouvrir la porte et prendre ce qu’il peut avant de remonter sur le scooter qui vous a bloqué (guet-apens).

Après une semaine qui s’annonce pluvieuse du début à la fin, nous prenons la direction du SUD/OUEST vers cette fois ci des temples en coupant par le centre (timing oblige) nous découvrons une terre central tout aussi belle et vaste de champs, nous faisons un break au centre même dans un camping cette fois-ci (agréable, gérant Français) mais difficile à trouver.

Agrigente

Toujours sous la pluie et la fatigue bien présente, la décision est prise de renouveler le camping, hors saison impose des prix plutôt raisonnables, nous décidons de prendre une petite maison en bois tranquille avec grande terrasse pour 2 nuits, résultat : bonnes nuits de repos qui nous ont permis malgré le mauvais temps continu de re-bouster le moral et le plaisir de notre petit voyage.

Une fois reposés, nous voilà à la fameuse vallée des temples, une immersion totale à travers ces monuments restés dans un état de conservation incroyable et impressionnant de gigantisme.

Temple de la Concorde

Temple d'Hercule

Temple d'Héra

Temple d'Olympieion

Temple Dioscures

Les catacombes

Sélimonte

Le soleil montrant le bout de son nez, autre lieux, toujours aussi impressionnants, Sélimonte, beaucoup moins grands qu’Agrigente, nous dévoilent malgré tout la splendeur de cette époque et la connaissance des ingénieurs de ce temps.

Le plateau de Marinella

 

Temple d'Héra

Temple d'Apollon ou Zeus

Villa imperiale del Casale

Salines de Trapani

Pour finir,  avec le soleil :-), journée repos avant le départ cette fois ci de « Trapani » mission militaire moins intense qu’à notre arrivée, nous voici à la découverte de l’une des grandes richesses de la Sicile, le musée du sel et les salines de Sicile. 

Ce sont les phéniciens qui introduirent ce procédé en Sicile il y a plusieurs millénaires. Les conditions météorologiques à Trapani sont depuis toujours idéales pour la récolte du sel : très fort ensoleillement (moyenne de 17°C toute l’année), pluie faible, vents fréquents et intensifs (Sirocco en été et Tramontane en hiver).

Publicités